IDF-deg Created with Sketch.

Immobilier en Ile-de-France : 2/3 des vendeurs de logements sont cadres ou retraités

Selon les Notaires de Paris-Ile-de-France, la catégorie socio-professionnelle des vendeurs diffère sensiblement selon la nature du bien immobilier vendu. Ainsi, plus de 60% des vendeurs de logements anciens à Paris et en Ile-de-France sont des cadres ou
Selon les Notaires de Paris-Ile-de-France, la catégorie socio-professionnelle des vendeurs diffère sensiblement selon la nature du bien immobilier vendu. Ainsi, plus de 60% des vendeurs de logements anciens à Paris et en Ile-de-France sont des cadres ou des retraités.

Quel est le profil des vendeurs de logements franciliens ?

D’après cette étude, un tiers des personnes qui ont vendu un appartement en 2015 étaient cadres et dirigeants d’entreprise (en hausse de 8 points de 2005 à 2015). Pour les maisons, ce sont les retraités qui sont le plus représentés (37% des vendeurs, en hausse de 6 points). Ces derniers font sans doute le choix de vendre pour habiter des logements plus petits, plus centraux, plus faciles à entretenir ou bien optent pour une autre Région que la Région Capitale pour leurs vieux jours.

Catégorie socioprofessionnelle des vendeurs en Ile-de-France : que retenir ?

C’est à Paris que la part des vendeurs d’appartements cadres de profession est la plus forte : 44% en 2015. Leur présence s’est renforcée au détriment des professions intermédiaires (-6 points) et des employés et ouvriers (-4 points).
La part des retraités vendeurs augmente plus légèrement à Paris, mais frôle désormais les 30%.
Dans la Capitale, 3 logements sur 4 sont vendus soit par un cadre soit par un retraité.
En Petite Couronne, plus de 40% des vendeurs de maisons sont retraités. 34% des vendeurs d’appartements sont cadres et 26% retraités.
En Grande Couronne, les 4 principaux groupes de vendeurs (cadres, retraités, professions intermédiaires, ouvriers et employés) réalisent chacun 1/4 des ventes.

RAPPEL - Un vendeur sur deux a plus de 60 ans en Ile-de-France

Le mouvement de "vieillissement" des vendeurs de biens immobiliers est général dans la Région parisienne de 2005 à 2015. Selon les Notaires franciliens, l’âge médian des vendeurs est passé de 49 à 52 ans pour un appartement en Ile-de-France et de 53 à 57 ans pour une maison, et ce alors que l’âge des acquéreurs est passé respectivement de 36 à 38 ans et de 38 à 39 ans.