IDF-deg Created with Sketch.

Immobilier Paris / IDF : un marché légèrement moins dynamique mais encore porteur

Selon les dernières données des Notaires de Paris-Ile-de-France, le marché immobilier régional est toujours marqué par une hausse des prix des logements, concentrée essentiellement à Paris. Cette hausse devrait se poursuivre jusqu’en mai 2018.

Selon les dernières données des Notaires de Paris-Ile-de-France, le marché immobilier régional est toujours marqué par une hausse des prix des logements, concentrée essentiellement à Paris. Cette hausse devrait se poursuivre jusqu’en mai 2018. Le nombre de ventes en Ile-de-France demeure élevé, même si le mois de janvier 2018 a été moins dynamique.

La hausse des prix immobilier se poursuit-elle en Ile-de-France ?

La hausse annuelle des prix des logements anciens s’est très légèrement ralentie en janvier 2018. En effet, les prix avaient peu évolué en fin d’année 2017, avec même une décélération ponctuelle, excepté à Paris. En un an, en Ile-de- France, les prix ont augmenté de 4,5% en janvier 2018.

Appartements - La poussée annuelle des prix est plus vive pour les appartements (+5,3%) en Ile-de-France (4.480 euros/m² en Petite Couronne et 2.950 euros/m² en Grande Couronne). Elle est toujours tirée par la Capitale (+7,9%). Elle est plus réduite lorsque l’on s’éloigne de Paris, avec une hausse de 4% en Petite Couronne et des prix quasiment stables en Grande Couronne (+0,9%).

Maisons - En janvier 2018, la hausse annuelle des prix des maisons franciliennes est de 3% (352.000 euros en Petite Couronne et 278.700 euros en Grande Couronne).

Consultez la version interactive du communiqué de presse immobilier mensuel du 29 mars 2018

Comment évoluent les prix à Paris ?

Paris reste un marché immobilier à part.

Dans la Capitale, le prix au m² des appartements anciens ressort à 9.060 € en janvier 2018.

D’après les indicateurs avancés des notaires sur les avant-contrats, cette augmentation des prix devrait se poursuivre pendant tout le printemps. Le prix devrait atteindre 9.330 € le m² en mai 2018, la hausse annuelle s'élevant à 8,6%.

Quelles sont les perspectives d’évolution des prix d’ici la fin du printemps 2018 ?

Les indicateurs avancés sur les avant-contrats anticipent pour les prochains mois, un retour de la tendance haussière pour les appartements en Petite Couronne (+1,8% de février à mai 2018).

Cela conduirait à une augmentation annuelle des prix de 4,8% en Petite Couronne, de 1,2% en Grande Couronne et +5,9% sur l’ensemble de l’Ile-de-France, toujours tirée par la Capitale de mai 2017 à mai 2018.

En Banlieue, les prix des maisons anciennes devraient augmenter de 1,6% en 3 mois (1,8% en Petite Couronne, 1,4% en Grande Couronne) et de 3,1% en un an (3,8% en Petite Couronne, 2,7% en Grande Couronne).

L’activité du marché immobilier francilien est-elle toujours aussi dynamique début 2018 ?

L’activité est restée très soutenue en Ile-de-France de novembre 2017 à janvier 2018. Globalement les ventes de logements anciens ont augmenté de 8% par rapport à la même période il y a un an.

La poussée des ventes, encore très forte en fin d’année 2017, s’est interrompue en janvier 2018. Cependant, le volume de ventes dans la Région est resté élevé et d’après les premiers résultats des notaires franciliens, l’activité est repartie à la hausse en février 2018.

De novembre 2017 à janvier 2018, les ventes sont supérieures d’1/4 par rapport au niveau moyen de ces 10 dernières années et de 13% par rapport à la période de forte activité des années 1999-2007.

(C) Photo : Fotolia