IDF-deg Created with Sketch.

Marché immobilier à Paris et en Ile-de-France à fin avril 2012

Immobilier francilien : une baisse notable du nombre de ventes et des prix qui restent dynamiques

Les Notaires de Paris-Ile-de-France ont diffusé les prix de l'immobilier à Paris et dans la Région francilienne à la fin avril 2012. Le marché évolue entre une baisse notable du nombre de ventes et des prix qui restant dynamiques.

Nombre de ventes en baisse

Après un mois de janvier 2012 hors-norme dynamisé par la réforme sur l’imposition des plus-values immobilière, un net ralentissement de l’activité est observé. De février à avril 2012, 26.400 logements anciens ont été vendus en Ile-de-France, soit une baisse de 20% par rapport aux 33 100 transactions conclues à la même période l’année précédente, et un recul de 28% par rapport à la même période de 1999 à 2007.

Prix de ventes

L’érosion des prix constaté depuis octobre 2011 fait place, en avril 2012, à une légère hausse à Paris et à une stagnation dans le reste de la région.

Pour les appartements anciens, le prix au m² s’établit en Ile-de-France à 5.550 €. Il s’est stabilisé en Petite Couronne (0,0% en 3 mois) et en Grande Couronne (-0,1%). Il a en revanche progressé en Seine-et-Marne (+1,1%) et à Paris (+1%).

Dans la capitale, le prix de vente au m² est passé de 8 260 euros en mars à 8.380 euros en avril, soit une hausse mensuelle de 1,5%. Après 4 mois de léger repli, les prix ont donc retrouvé leur niveau de novembre 2011.

Selon les projections des notaires, le prix de vente à Paris à fin août 2012 devrait se situer aux alentours de 8.400 euros/m2.

Pour les maisons anciennes, les prix ont progressé de 0,5% en Petite et Grande Couronne de janvier à avril 2012. Seul le Val-d’Oise se démarque avec une hausse un peu plus sensible qu’ailleurs de 1,4% en 3 mois. Le prix unitaire d’une maison en Ile-de-France s’établit en avril à 309 700 euros.